- La transformation physique commence par un travail psychologique. -

Mes objectifs :

  1. T'aider à écouter ton corps.
  2. T'aider à reprendre le contrôle sur ton métabolisme.
  3. Te réconcilier avec ton physique.
  4. Te faire prendre de bonnes habitudes.
  5. Et t'aider à acquérir de bons réflexes concernant ton alimentation et le sport. 

- J'aimerai que tu crois en toi, comme je crois en toi. -

  

Mon but :

  • Que ta perte de poids soit durablesans reprise.
  • Si reprise il y a, qu'elle ne soit pas rapide et reste minime.
  • Te soutenir durant la chute, t'aider à ne pas baisser les bras.
  • Te re-motiver tout au long du processus.
  • Que ta perte de poids ne soit pas violente pour ton corps car il n'est pas ton ennemi. 

 

Ne sois pas trop durs avec toi-même et ne te décourage pas !

Cela prendra le temps qu'il faudra mais tu y arriveras, nous allons y arriver tu n'es pas seule.

 

Ton matériel selon tes préférences :

  • Munis-toi d'un cahier/carnet :

Sur lequel tu écriras chaque étapes, chaque réflexions, idées, tes mesures, ton avancé, tes moments dur, tes recettes, tu feras ton planning... Il sera ton carnet de bord.

  • Munis-toi de ton téléphone :

Sur ton application de note, fais-toi un dossier dédié à ta perte de poids, dans lequel tu auras différentes notes avec une feuille pour chaque étapes de ton avancement.

(Sur iPhone tu peux même mettre un mot de passe à certaines notes si tu le souhaites.)

 

Écrire c'est plus parlant pour le cerveau : il se concentre et assimile chaque informations.

 

Let's go !


Préparation

- Une base solide pour mieux se construire. -

1. Avant/Après

  1. Mesure-toi : tour de taille, tour de ventre, cuisse, tour de bras
  2. Pèse-toi : le matin à nu après le petit tour au toilette
  3. Prends toi en photo : en sous-vêtement ou dans des habits qui marquent ton physique.
  4. Note la date.

Tu pourras ainsi comparer les changements au fils du temps.

Mesure-toi et prends toi en photo parce que les chiffres sur la balance sont trompeur, le poids peu stagner voir augmenter mais avec les mesure et/ou la photo tu constateras l'efficacité de tes efforts.

S'il te plait ne te pèses pas, ne te mesures pas, ne te prends pas en photo chaque 2 jours cela peut être plus frustrant, anxiogène qu'autre chose, laisse du temps à ton corps.

 

2. Liste les objectifs, les raisons (précisions dans le paragraphe "connaitre son objectif")

Raisons esthétiques, raisons médicales (s'il y a), raison familiale, raisons sociétales, pour un bien-être, raisons professionnelles..Il y a tellement de raisons possibles.

Objectif remise en forme, perte de poids, s'entretenir, mariage de la copine ... Tellement de possibilités.

Pour plus de facilité, plus bas tu peux utiliser mon pdf à télécharger et à remplir.

Si tu n'as pas 10 objectifs ce n'est pas un drame, tu peux aussi rajouter les remarques que tu reçois de tiers personnes sur ton poids, ton physique, pour une fois que ça peut être utile.

 

3. Faire le trie dans les objectifs

Ne gardes que les objectifs réellement valables, celles pour lesquelles tu seras prête à t'investir sans remords, ni culpabilités. Ta perte de poids comme toutes les décisions concernant ton corps :

- ne doivent être prise que par toi,

- doivent être en accord avec tes valeurs.

Exemple : Ne maigris pas pour un homme qui préfère les filles maigres : change d'Homme !

Ne maigris pas pour des amies qui ont honte de toi : change d'amie !

 

Cet objectif (ou ces objectifs) sera le but pour lequel tu te battras.

Cet objectif sera ta base, la structure sur laquelle tu construiras tes efforts.

* * *

Sois objective, tolérante et sincère envers toi-même.

Ta perte de poids c'est entre toi et toi seule : tu te dois la vérité.

Ne te fixe pas des objectifs trop élevés commence petit s'il le faut.

Exemple : Pendant une semaine je ne dois pas boire de boisson gazeuse.

Je dois faire une semaine entière de sport.

Je fais mes efforts et je ne me pèse pas avant 1 mois.

* * *

Mieux vaut commencer petit mais avoir une grande satisfaction

que commencer avec un challenge trop élevé et avoir une grosse déception.

 

4. Sélectionne des aides, des jokers

Des personnes que tu appelleras, des lieux où tu te rendras, des dates (deadline) que tu te fixeras lorsque tu sentiras que tu es sur le point de craquer, si tu viens à chuter, à te décourager. 

Exemple : Si je chute je me laisse 3 semaines max pour me reprendre.

Si j'ai envie de craquer j'appelle telle personne pour me raisonner.

Si je suis frustrée je fais une activité au lieu de manger. (sport, écrire, danser, dessiner....).

 

5. Le moment de sincérité 

Fais 2 colonnes pour chaque point et écris : 

  1. Tes mauvaises habitudes alimentaire,
  2. Les aliments, gâteries que tu manges qui ne sont pas nécessaires à ton alimentation,
  3. Les jours, selon ton planning où tu pourras faire du sport.

En face de chaque information tu inscriras ce que tu dois maintenant changer.

 

Pour le planning je parle de ton véritable planning pas celui où tu te trouves des excuses pour ne pas faire de sport : on se sait toi et moi.

 

Tout ça n'est bien évidement pas obligatoire mais je te recommande de le faire, surtout pour un début dans les premières semaines, une première fois pour avoir une idée de tes habitudes, avoir du recul et savoir, voir ce que tu fais bien ou mal et surtout pour avoir une ligne de conduite.

 

Télécharger
Listing à imprimer
-
(en couleur)
Feuille à imprimer ou télécharger pour que tu puisses lister les raisons pour lesquels tu souhaites maigrir, tes objectifs.
-
Objectifs (couleur).pdf
Document Adobe Acrobat 35.1 KB
Télécharger
Listing à imprimer
-
(ennoir et blanc)
Feuille à imprimer ou télécharger pour que tu puisses lister les raisons pour lesquels tu souhaitez maigrir, tes objectifs.
-
Objectifs (noir et blanc).pdf
Document Adobe Acrobat 35.1 KB


Connaitre son objectif

- Sans une raison ou sans un but on prend la route sans convictions. -

Combien de fois tu t'es dit :

"Ok dès demain je me lève je commence le sport." "Demain je ferai attention à mon alimentation !"

"La semaine prochaine je commence ce programme" "Dans 2 mois je dois perdre 10kg"

Au final, au mieux tu ne tiens que quelques jours, au pire tu ne fais rien le lendemain?

Ce schéma je l'ai fait tellement de fois que je ne les compte plus.

Un jour je me suis demandée, pourquoi je n'y arrive pas, pourquoi je ne tiens jamais, pourquoi je finis souvent par abandonner et j'ai compris que les fois où je n'avais pas défini clairement pourquoi je voulais perdre du poids c'était les fois où je n'avais pas réussi à tenir mes efforts c'est à dire toutes les fois qui ont suivi ma première perte de poids.

Que je m'explique ok tu veux perdre du poids mais au fond : pourquoi veux-tu perdre du poids?

 

Il ne faut jamais oublier que dans la perte de poids le physique seul n'est pas engagé, le mental aussi à son rôle à jouer et contrairement à notre physique, le mental à besoin de plus de préparation.

Il ne peut pas juste changer toutes ses habitudes d'un coup, il a besoin de savoir :

- Pourquoi il doit changer certains fonctionnements "logiques" installés depuis longtemps :

Comme se diriger vers les gâteaux dès que l'on s'ennuie, grignoter quand on stresse...

- Pourquoi il ne doit plus t'envoyer des pulsions gourmandes quand tu n'as pas ou plus faim :

"Tiens j'ai envie d'une tarte au chocolat", "Et si je m'achetais un grec?", "Je veux du Coca"...

- Pourquoi il doit maintenant faire la promos d'aliments, dont il avait oublié l'existence :

"Et si je mangeais un fruit en attendant le repas?" "Et si à la place des chips j'achetais des légumes?"... 

 

Ton mental doit être prêt si tu veux travailler efficacement et durablement ton corps.

  • Sans préparation psychologique tu rechuteras encore et encore et plus ou moins rapidement.
  • Sans but tu avanceras dans le vide, plutôt tu rameras dans le vide.
  • Sans certitude un rien te fera dévier de ton objectif

Déviations :

"C'est juste une part de gâteau", "J'ai la flemme aujourd'hui je ferai ma séance demain" ...

Les mauvaises habitudes sont les plus durs à perdre, un relâchement suffit à ce qu'ils refassent surface et on rechute. Par contre si tu as un objectif clair et fixe en tête tu pourras rapidement et facilement te relever et les déviation n'auront pas un énorme impact sur toi, voir tu pourras les éviter.

 

Connais-tu ton objectif?


La chute

- Pour bien avancer il faut que tu saches que tu peux tomber et l'accepter. -

Tomber :

Ne t'en veux pas de reprendre une mauvaise alimentation, d'avoir arrêté ou diminué tes séances.

Si cela arrive, laisse-toi du temps et sois indulgente envers toi, laisse toi le temps de tomber.

L'énergie que tu gâches ou que tu vas gâcher à te morfondre et à t'en vouloir, c'est de l'énergie que tu aurais pu investir en toi pour te motiver à reprendre tes séances de sport et ton alimentation.

 

Oui tu vas chuter sache-le et accepte le.

La vie est ainsi faites que ça soit en amour, en amitié ou dans la vie professionnelle les moments "down" arrivent et arriveront donc ne t'en veux pas. Ne cherche à te responsabiliser ou mettre la responsabilité sur quelqu'un ou quelque chose, ce qui dépend de toi c'est ta capacité à te relever.

C'est la seule charge que tu dois gérer.

 

Vas-tu continuer à te morfondre et plus tard t'en vouloir de n'avoir rien fait?

 

Se relever :

  1. Ne t'en veux pas : c'est arrivé ok et après? Te plaindre, ne changera la situation.
  2. Laisse toi du temps : à vouloir te relever trop rapidement tu retomberas plus brutalement.
  3. Tu dois comprendre pourquoi tu as chuté. Soit honnête avec toi-même si tu ne comprends pas la raison de cette re/chute tu risques de retomber encore et parfois très/trop rapidement. 

Les raisons possibles de la chute :

  • Une "pause" : 

Qu'on s'entende bien, s'imposer un jour off entre les séances de sport c'est une pause volontaire voir nécessaire car il n'est pas nécessaire de faire du sport 7j/7, sachant que 3 jours par semaine suffit pour un bon entretien physique. C'est un jour off donc il est prévu dans ton planning mais je te parle de la "pause" tu sais celle que tu décides le jour même après un "Oh non je n'ai pas envie de faire de sport"

"Je ne suis pas d'humeur" ...  Vois-tu? La "pause" qui engendre très souvent un effet domino : une "pause" aujourd'hui, avec une flemme le lendemain, une excuse le surlendemain et ainsi de suite.

 

Solution : sauf véritable raison, ne laisse pas la flemme casser ta routine ma mère dit souvent :

"Les yeux voient l'effort pourtant ils ne font rien"

C'est exactement le cas, tes yeux visualisent l'effort que tu auras à fournir, comme les accessoires à installer, mais au final c'est le corps qui devra fournir les efforts so don't worry : lève toi et motive toi.

Tu verras que les yeux sont bien trompeurs.

Cette situation peut aussi se produire pour l'alimentation flemme de préparer ou d'aller faire les courses et manger les gâteaux qui trainent ou se rabatte sur le fast-food du coin.

  • Des résultats lents

Lorsque l'on ne voit pas rapidement les fruits de nos efforts, cela provoque en nous frustration et cela décourage. Tu peux finir par baisser les bras désespérée : erreur.

Solution : soit indulgente avec ton corps, laisse lui le temps.

Parfois les efforts ne sont pas visibles sur la balance mais dans les centimètres lorsque tu te mesures.

Il ne faut pas oublier que la balance montre le poids sans distinction entre le volume musculaire, la graisse... et d'autres fois les efforts ne sont pas visibles de visu mais peuvent être visibles sur la balance.

 

Rythme tes efforts avec la patience et l'indulgence.

  • Manque de temps

Des problèmes personnels, des problèmes professionnels qui prennent ton temps et ton énergie donc une fatigue mentale et la première solutions s'alléger, à tort, de la fatigue physique..

Ne serait ce pas une excuse?

Solution : Ce n'est pas une fatigue de plus, mais un échappatoire.

Fais ta séance malgré tout car le sport te permettra d'évacuer la mauvaise énergie, la négativité qui est en toi. Le sport est libérateur contrairement à ce que l'on pense sur le coup, pourtant on sait toutes que

la douche après le sport te donne envie de déplacer des montagnes.

  • Pas d'objectif clair 

Tu sais cette nouvelle routine "healthy" que tu veux installer mais sans avoir fixé de véritable raison, sans avoir fixé une deadline, sans avoir fait un véritable programme, un peu en freestyle quoi.

Solution : Connais et définis ton objectif (le paragraphe sur les objectifs).

 

Qu'en penses-tu? Et toi quels sont les ou la raison de ta chute?


La reconnaissance

N'oublie pas de te féliciter.

 

Même sans perte de poids ou un résultat significatif : félicite toi, sois fière de toi.

  • Félicite toi d'avoir décidé de changer.
  • Félicite toi d'avoir commencé ce travail.
  • Félicite toi même pour les -1kg.
  • Félicite toi d'avoir bu de l'eau à la place d'un jus.
  • Félicite toi d'avoir résisté à une tentation inutile au restaurant.
  • Félicite toi d'avoir préparé au lieu de te faire un grec.

Tu as tellement de raison pour lesquelles tu peux être fière de toi donc

ne perds pas une occasion pour l'être.


Commentaires: 0